Simulateur acheter ou louer

Ce simulateur compare l'achat et la location du même bien d'habitation en vous donnant les différents coûts associés dans chaque cas.

En louant au loyer indiqué ci-contre, vous pourriez dégager une épargne suffisante pour avoir in fine un capital égal à la valeur de l'appartement.

%
ans
ans
%
%
%
%
%
%
%

Si vous pouvez louer le même appartement pour moins de

{{loyer_mensuel}} €/mois

alors louer est plus rentable

Scénario baisse : Tendance 2012-2015

Scénario stable : Scénario conservateur, pas de croissance au-dessus de l'inflation

Scénario hausse : Tendance 2000-2008 et 2015-2017

Tableau des flux

Achat
Part de l'apport servant à l'achat {{part_achat_apport | customCurrency}}
Frais de notaires {{-frais_notaire | customCurrency}}
Frais d'agences {{-frais_agence | customCurrency}}
Capital initial {{apport | customCurrency}}
Remboursement emprunt {{npv_remboursement_facial | customCurrency}}
Intérêts d'emprunt {{npv_interet | customCurrency}}
Frais courants {{frais_courant | customCurrency}}
Total dépense {{depense_achat | customCurrency}}
Valeur finale de l'appartement {{prix_revente | customCurrency}}
Restant du à la banque {{remboursement_anticipe | customCurrency}}
Capital final {{capital_final_achat | customCurrency}}
Location
{{apport | customCurrency}} Apport
{{apport | customCurrency}} Capital initial
{{loyer | customCurrency}} Loyer
{{-epargne | customCurrency}} Epargne forcée
{{depense_location | customCurrency}} Total dépense
{{apport | customCurrency}} Capital initial
{{npv_interet_apport | customCurrency}} Intérêts sur l'apport initial
{{epargne | customCurrency}} Capital épargné
{{capital_final | customCurrency}} Capital final

Ce simulateur compare l'achat et la location du même bien d'habitation en vous donnant les différents coûts associés dans chaque cas. Pour un scénario d'achat donné, nous vous calculons le loyer en dessous duquel il est plus rentable de louer. En louant à ce loyer, vous pourriez dégager une épargne suffisante pour avoir in fine un capital égal à la valeur de l'appartement.

Nous avons retenu un taux d'inflation nul.

Le crédit est à taux fixe, non négociable, sans pénalités en cas de remboursement anticipé et sans possibilité de rachat.

Les optimisations fiscales éventuelles d'un achat ou d'un investissement locatif ne sont pas prises en compte.

En location, nous avons supposé que les loyers progressaient comme l'indice des loyers courants, sans retenir l'effet d'un éventuel encadrement des loyers d'une part, ou l'augmentation de loyer en cas de changement d'appartement d'autre part. Nous avons également négligé la perte due à l'immobilisation sans intérêt du dépôt de garantie, ainsi que les frais d'agence en location.

L'estimateur ne valorise pas le risque inhérent à l'achat : en effet pour un coût total moyen équivalent, les variations potentielles à la baisse ou à la hausse sont beaucoup plus forts en cas d'achat. En d'autres termes au loyer équivalent vous ne prenez aucun risque, alors qu'acheter implique une opportunité de plus-value mais également un risque important de perte.